La Madonne aux Clés de Lichtenthal

 

 

 
 
 

La Madonne aux Clés - Rien qu'une légende ?

A Lichtenthal se trouve une ancienne statue miraculeuse, La Madonne aux Clés. Il s'agit d'une Vierge en bois, assise, de style roman tardif. Elle faisait d'abord partie de l'autel Saint André de la "Fürstenkapelle". Celui-ci fut remplacé en 1503 par l'autel Sainte Anne et la statue de la Vierge trouva un autre emplacement. La tête, les mains et l'Enfant Jésus ne sont plus d'origine, ils ont été restaurés plus tard. Cette statue est évoquée pour la première fois en 1832 dans un compte-rendu de construction.

Bien plus anciennes sont les légendes qui l'entourent:

"C'était pendant la Guerre de Trente ans, et les soldats suedois menaçaient le Monastère. Les moniales s'étaient réfugiées dans les bois à Schmalbach et le monastère était déserté. Mais auparavant la Mère Abbesse avait remis les clés du monastère entre les mains de la Vierge. Lorsque les soldats s'apprêtaient à piller Lichtenthal, ils virent soudain une dame majestueuse et ils s'enfuirent en toute hâte. Ainsi le monastère fut-il épargné . " (In: Maria Deodata, Ord.Cist., Frauenkloster Lichtental, 1915)

Durant les différentes guerres qui dévastèrent le pays de Baden le couvent fut plusieurs fois pillé mais il résista à toutes les vicissitudes. La louange de Dieu ne cessa jamais de retentir à Lichtenthal.

Pendant la deuxième guerre mondiale, le monastère faillit être supprimé par les autorités nazies. L'Abbesse Bernarda Geiler confiera une deuxième clé à Notre-Dame. Le "Troisième Reich" s'effondra et Lichtenthal existe toujours.

Beaucoup de gens prennent, de nos jours encore, le chemin vers la Madonne aux Clés pour lui confier leurs peines et leurs espoirs. Le 31 mai, nous fêtons Notre Dame de Lichtenthal. Les "mois de mai" se terminent par une procession des Soeurs et de nombreux chrétiens des environs pour remercier la Vierge de sa protection toujours active.

L' histoire de la Madonne aux Clés ne serait-elle qu'une légende?
 
 

 

 

Informations complémentaires:

L'histoire de Lichtenthal en survol
L'Abbatiale
La "Fürstenkapelle": Sépulture des Markgraves de Baden
La Madonne aux Clés
Lichtenthal et la Sécularisation
L'Ecole
La filiale "L'Abbaye de Mariengarten" dans le Tyrol du Sud

 

 

Home     Spiritualité     Vie quotidienne     Historique     Offices     Concerts     Contenu du Site     Contact     Impressum

Aucune garantie n'est donnée quant au contenu du Site