La spiritualité contemplative

 

   

Comme un cerf altéré cherche l'eau vive
Ainsi mon âme te cherche, toi, mon Dieu.
Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant;
Quand pourrai-je m'avancer, paraître face à Dieu?
Psaume 42,2-3)
 

 
 

Dieu, tu es mon Dieu,
Je te cherche dès l'aube:
Mon âme a soif de toi;
Après toi languit ma chair,
Terre arride, altérée, sans eau.
Je t'ai contemplé au sanctuaire,
J'ai vu ta force et ta gloire.
Ton amour vaut mieux que la vie:
Tu seras la louange de mes lèvres!
Toute ma vie je vais te benir,
Lever les mains en invoquant ton nom.
(Ps. 63,2 -5)
 

Marienbrunnen im Klosterhof

 
 

Il y a près de trois mille déja, le peuple d'Israël exprimait son désir de Dieu dans ces psaumes. Ils disent également ce que vers quoi nous tendons: Chercher Dieu dans la communauté avec nos sœurs et Le remercier de Son Amour et de la vie qu'Il nous donne. La vie au monastère est un chemin qui mène à Dieu.

Dans sa règle St. Benoît nous enseigne de quelle manière nous avons à l'emprunter:

    "Voici que, dans sa bonté, le Seigneur nous indique le chemin de la vie. …Avançons sur ces routes, sous la direction de l'Evangile, afin que nous méritions de voir Celui qui nous à appelés dans son Royaume"
    (RB Prologue 20/21)

Dans l'Ecriture Sainte, dans la règle de St. Benoît, dans les écrits des Cisterciens et de tous les chercheurs de Dieu et dans l'exemple des Saints nous trouvons sans cesse de nouvelles orientations et impulsions. Elles nous conduisent à l'intérieur de nous même, là où nous entendons la voix du Seigneur qui nous appelle à demeurer auprès de Lui.

 

 

 

Informations complèmentaires:

La vie selon les sources
L'Ordre Cistercien
Les Femmes dans l'Ordre
Le culte marial chez les Cisterciens
Saint Benoît de Nursie et sa Règle
Saint Bernard de Clairvaux
La Liturgie

 

 

Home     Spiritualité     Vie quotidienne     Historique     Offices     Concerts     Contenu du Site     Contact     Impressum

Aucune garantie n'est donnée quant au contenu du Site